Category

Beauté

Comment porter l’Ultra Violet, la couleur 2018

By | Beauté, Style | No Comments

Chaque année en décembre, Pantone dévoile la couleur qui sera à l’honneur pendant les 12 prochains mois. Cette couleur est la tendance du moment dans les mondes de la mode et du design, ainsi que celle qui se révèle inspirante pour l’avenir, « celle qui reflète ce dont le monde a besoin ». Pour 2018, c’est l’Ultra violet qui a été choisi.

Selon Pantone, l’Ultra violet « communique l’originalité, l’ingéniosité et la pensée visionnaire qui nous indique l’avenir. Complexe et contemplative, l’Ultra violet suggère les mystères du cosmos, l’intrigue de ce qui nous attend, les découvertes à venir ».

Source: by sampleboard.inspo

 

Et parce que « nous vivons dans une époque placée sous le signe de l’inventivité et de l’imagination », cette couleur a pour but « d’élever notre niveau de conscience et notre potentiel […] Qu’il s’agisse d’explorer de nouvelles technologies ou d’autres contrées de la galaxie, ou encore de stimuler l’expression artistique et la réflexion spirituelle, ce coloris intuitif nous incite à aller de l’avant », déclare Leatrice Eiseman, directrice du Pantone Color Institute.

Source: by L@dy B@sil’s Inspiring Colors

 

Car les violets et les pourpres furent longtemps associés au monde mystique, à la spiritualité, et on les retrouve fréquemment dans les lieux réservés à la méditation ou à la pleine conscience. Longtemps, ces teintes ont aussi été « symbole de contre-culture, de réflexion non-conventionnelle et de génie artistique », utilisées d’ailleurs par Prince, David Bowie et Jimi Hendrix. « Nuancée et pleine d’émotions, la profondeur de l’Ultra violet symbolise l’expérimentation et la non-conformité, incitant les individus à imaginer l’empreinte unique qu’ils apportent au monde, en repoussant les limites de manière créative. »

Source: sandrascloset.com

Source: ferrebeekeeper.wordpress.com

Source: theoriginalpostershop.com

 

L’Ultra violet va donc continuer à s’imposer dans les magasins de vêtements. Or cette couleur a une particularité : elle est un mélange de 2 couleurs diamétralement opposées: le bleu et le rouge. Et quand le violet qui résulte de ce mélange est pile entre le bleu et le rouge, elle se retrouve du coup dans le nuancier chaud et le nuancier froid! Chose un peu particulière, le Pourpre est même considéré par certains comme étant une couleur basique (je parlerai de ces couleurs dans un prochain article) c’est-à-dire une couleur qui fait partie des 6 dominantes, ce qui est assez rare!

Or l’Ultra Violet de Pantone est très proche de ce fameux Pourpre. Une chance donc pour celles qui ont envie d’acheter des pièces vestimentaires à la mode tout en respectant leur nuancier. Pour celles qui aimeraient donc savoir comment porter cet Ultra Violet en camaïeu, voici quelques propositions pour un monochrome harmonieux (vous retrouverez le nom de ces couleurs sur votre nuancier):

  • Dominante Claire: avec du Violet ou du Pervenche
  • Dominante Sombre: avec du Pourpre Royal, du Vin, de l’Aubergine ou du Bourgogne
  • Dominante Chaude: avec du Vin, de l’Aubergine ou du Bourgogne
  • Dominante Froide: avec du Pourpre Royal, du Violet ou du Prune
  • Dominante Vive: avec du Violet ou du Pervenche vive
  • Dominante Mate: avec du Violet doux ou du Vin

 

 

J’espère qu’avec tout cela vous vous en sortirez la prochaine fois que vous serez en cabine d’essayage et que vous hésiterez à acheter une pièce mauve. A moins que vous n’ayez déjà craqué depuis janvier? 😉
Si toutefois une question persiste quand à la manière de porter l’Ultra Violet, laissez-moi un commentaire ci-dessous, je vous répondrai avec grand plaisir!
Prenez soin de vous, et de votre féminité <3 [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Comment ma féminité a été cassée à 14 ans par des ados en rut

By | Beauté, Philo, Tranche de vie | No Comments

Je n’en ai pas dormi de la nuit… En lisant hier quelques témoignages #MeToo de copines sur les réseaux sociaux, j’ai ressenti un énorme mal-être. Tous ces exemples qui sortent au grand jour et qui sont (plus que) déplacés vis-à-vis de la femme qui les subit… c’est anormal !! Parce que même si à force de vivre des situations dégradantes au quotidien on a appris à vivre avec, ce n’est pas pour autant que c’est normal ou anodin !

Puis mes propres expériences du genre me sont revenues en mémoire. Et avec le recul que j’ai aujourd’hui, je réalise que celles qui m’ont fait le plus de tort ne sont pas ce qui pourrait paraître trash mais qui n’est arrivé qu’une seule fois (comme ce type qui a ouvert sa braguette pour me pisser dessus en boîte de nuit parce que je refusais ses avances, ou ces photos de bites qui ont été prises à mon insu avec mon appareil photo en voyage scolaire et que j’ai découvert après le développement du film par le photographe (même si le scandale qu’a fait ma mère à l’époque m’a valu d’être la risée de l’école les 3 derniers mois de l’année)). Bien que ces expériences isolées m’aient choquées au moment même, elles n’ont heureusement pas bouleversé le cours de ma vie.

Dans mon cas, ce sont les situations borderline à répétition qui ont laissé des traces. Celles où on me répondait que « laisse tomber, ce sont des adolescents en pleine poussée hormonale, ignore-les » alors que je les subissais tous les jours. En 2 mots, il s’agissait de camarades de classe, une bande de potes qui à chaque début du cours de chimie me lançaient un « Sexy Mary est là…. Ggggrrrrrrrr… Elle est chaude aujourd’hui Sexy Mary, chaude comme la braise. Dis, t’as déjà roulé une pelle à un mec? Je suis sûre que t’aimes les trucs cochons ». J’avais 14 quand ça a commencé, et j’ai enduré ça plusieurs fois par semaine pendant 2 ans ! Sans compter les innombrables remarques skato qu’on m’adressait parce que j’avais de très longs cheveux.

Rien de dramatique me direz-vous. On ne m’a pas touchée physiquement, on ne m’a pas plaquée contre un mur, on ne m’a pas forcée à faire quoi que ce soit… Mais j’étais moi aussi en pleine adolescence, à la recherche de comment mener ma vie, d’un modèle féminin, d’une identité féminine…

C’est à cette époque-là que je suis devenue carriériste. Je me suis fixée comme objectif d’être un jour en haut de la pyramide hiérarchique pour être l’égale de tous ces hommes qui m’agressaient verbalement à longueur d’année. Curieusement, c’est aussi à cette période-là que j’ai arrêté de porter des jupes. Comme si inconsciemment j’avais intégré l’idée que porter une jupe n’attirait que des ennuis.

20 ans plus tard, je viens de comprendre quelque chose.
Au fond de moi, j’adore les jupes et les robes depuis de longues années. J’ai toujours aimé les vêtements féminins, encore plus s’ils permettent de s’habiller facilement et rapidement. Et je continue d’en acheter. Pourtant je ne les porte qu’occasionnellement et que le soir, quand on a une sortie de prévue avec mon mari. Jamais en journée. Jamais sans la présence de mon mari. Plusieurs fois il pensait m’encourager en me disant qu’il aimait bien me voir en jupe, et moi de lui répondre « tu viens de me retirer l’envie de le faire ». Pourquoi donc cette réaction? Ça fait des années que cette question me trotte en tête…

Aujourd’hui je sais: parce que me dire que je suis belle ou désirable me fait parfois me sentir en danger. Parce que porter un pantalon au quotidien est ma manière à moi d’éviter des problèmes. Le regard d’un homme qui me dévisage de haut en bas m’insécurise. Et mon pantalon est devenu mon bouclier!

Et je peux imaginer que parmi mes clientes qui me disaient ne pas se sentir à l’aise en décolleté ou en jupe, certaines cachent peut-être des blessures de harcèlement elles aussi.

Combien de jeunes filles et de jeunes femmes ont ainsi été blessées dans leur féminité par des mecs ne sachant pas canaliser autrement leur testostérone?

Sources et crédits: nouvelobs.com

La couleur 2017 : le Greenery

By | Beauté, Style | No Comments

Selon Pantone, 2017 s’annonce une année pleine d’espoir. De la mode à la décoration d’intérieur, en passant par la cinématographie, l’art du voyage, les loisirs créatifs, l’alimentation, les nouveaux modes de vie en ligne avec les préoccupations écologiques,… les aspirations du moment sont en phase avec un besoin d’espoir, de ressourcement, de retour à la nature, de croquer la vie à pleine dents. La couleur de l’année 2017 sera donc le vert Greenery!

Ce vert mélangé à une pointe de jaune se veut frais et épicé, reflet des premiers beaux jours de printemps et de sa fraicheur matinale, des jeunes pousses et des bourgeons. Le vert est la couleur de la chlorophylle, connue pour aider l’organisme à éliminer les toxines. Pantone nous invite donc à sortir de chez nous pour prendre un grand bol d’air frais et à s’oxygéner à plein poumons. Une eau aromatisée avec un zeste de citron vert pour se rafraîchir, un thé vert pour se purifier, un jus d’herbes fraîches pour se revitaliser… tout est bon pour remettre les compteurs à zéro et repartir du bon pied.

Couleur de la nature et de sa renaissance, ce vert incarne donc la vie, la vitalité, l’énergie. Je serais presque tentée d’attraper un cheval par sa crinière pour le monter à cru et traverser les prairies au grand galop… l’ivresse de sentir le vent frais sur son visage en embrassant les paysages ressourçants de la Normandie ou de l’Écosse à grande vitesse. Voilà que Pantone vient de réveiller un de mes rêves d’adolescente 🙂

En même temps, le vert incarne aussi l’espoir. Celui du renouveau, d’un nouveau cycle qui commence, d’une nouvelle vie qui prend forme. Ce qui tombe à pic au vu de l’actualité socio-politique tourmentée… Greenery reflète ainsi « nos envies et désirs de renouveau, d’union, de vitalité et de confort » selon Leatrice Eiseman, directrice exécutive du Pantone Color Institute. « Satisfaisant notre désir croissant d’unité, régénération et revitalisation, Greenery symbolise cette reconnexion que nous recherchons avec la nature, avec autrui et avec un objectif plus grand« , décrypte-t-elle.

Pantone souligne également que Greenery est aussi lié à la technologie, l’innovation et la modernité, puisque travailler dans un cadre verdoyant stimule l’esprit et aide à la concentration.

Sources et crédits: stylecaster.com, mamietitine.centerblog.net, baenk.com, misshomemade.com, instagram.com, pantone.com, pinterest.com

Nos 10 conseils pour être photogénique (partie 3)

By | Beauté, Photo | No Comments
This entry is part 4 of 4 in the series Devenez photogénique

Bonjour à tous! Nous voici arrivés au troisième et dernier article consacré aux postures à adopter devant l’objectif pour se mettre le plus possible en valeur sur les photos. Après des conseils d’ordre général puis nos trucs & astuces pour dissimuler nos zones sensibles, voici quelques recommandations pour aller encore plus loin.

Parce que peu de gens aiment être pris en photo, alors que chaque personne est belle !

  • Adaptez la position de votre corps par rapport à l’appareil photo : préférez une position légèrement de biais, avec une épaule un peu en avant. Si vraiment vous souhaitez faire une photo de face, inclinez alors légèrement votre visage vers l’avant tout en maintenant le regard vers l’objectif.position-du-corps
  • Si vous avez les cheveux longs : jouez avec vos cheveux en les plaçant sur le côté, en les attachant,… Prenez néanmoins garde à ne pas cacher votre « œil séducteur » !jouer-avec-ses-cheveux

Nous voici donc arrivés au bout de nos 10 conseils pour être photogénique! Vous doutez encore de vous ? N’ayez crainte, apprivoiser l’objectif prend un peu de temps. N’hésitez pas à vous entrainer à la maison, devant votre miroir. Ça vous aidera à prendre confiance. Dîtes-vous que plus vous serez détendue devant l’objectif, plus le résultat s’en ressentira !

N’hésitez donc pas à changer de position, à jouer avec un accessoire et pourquoi pas à modifier le décor derrière vous : debout, assis(e), appuyé(e) contre un mur,… Laissez place à votre imagination ! Et surtout, surtout ! Amusez-vous 🙂 De tout coeur, nous vous souhaitons de belles photos de fin d’année, ainsi que de gagner en confiance en vous et de voir comme vous êtes belle, quelque soit votre beauté !

Avant de terminer, je tiens également à remercier Sébastien pour notre très chouette collaboration tout au long de la création de ces articles. Ce fut un plaisir de travailler un pro comme toi Seb! Merci aussi 1000 fois à Lisa d’avoir accepté de jouer le jeu et de poser, afin de vous montrer les choses à faire ou à éviter. Grâce à toi nous avons pu donner un exemple visuel de nos conseils!

Sources et crédits: pixabay.com, ©Tibeau Sebastien creative-light

Et si vous connaissez d’autres trucs pour se mettre en valeur devant l’objectif, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire. Nous serions ravis d’en parler avec vous!

Nos 10 conseils pour être photogénique (partie 2)

By | Beauté, Photo | No Comments
This entry is part 3 of 4 in the series Devenez photogénique

Suite à l’article de la semaine passée, nous revoilà avec Sébastien pour vous donner la suite des conseils pour vous mettre en valeur lorsqu’on vous prend en photo. Que ce soit parce que vous avez fait appel aux services d’un professionnel pour immortaliser une occasion spéciale, ou que ce soit quand un ami sort son appareil pour immortaliser le barbecue de l’après-midi.

Mais, me direz-vous, pour apprivoiser l’objectif, il faut accepter de montrer certaines particularités de notre visage ou de notre corps que nous aimons moins. Voilà pourquoi cette semaine, nous vous partageons nos conseils pour apprendre à jouer avec ces petites zones sensibles !

  • Si vous souhaitez affiner votre mâchoire, abaissez le menton tout en maintenant le regard vers le haut. L’accent sera ainsi mis sur vos yeux et votre visage semblera plus fin. affiner-sa-machoire
  • Si au contraire vous craignez l’effet « double menton », prenez la photo d’un peu plus haut que le visage et avancez légèrement le menton. L’ombre de votre menton sur votre cou sera plus marquée et votre menton sera mieux dessiné. eviter-un-double-menton
  • Pour affiner ses bras : décollez votre bras du corps. Pour un effet encore plus marqué, placez vos mains sur vos hanches ou sur une cuisse. affiner-ses-bras
  • Pour affiner ses cuisses : avancez la jambe qui est du côté du photographe. Vous évitez ainsi d’écraser vos cuisses l’une contre l’autre en avant plan de la photo.
    affiner-ses-cuisses

Rendez-vous la semaine prochaine pour nos derniers conseils.

Sources et crédits: leuromag.fr, ©Tibeau Sebastien creative-light

Nos 10 conseils pour être photogénique (partie 1)

By | Beauté, Photo | No Comments
This entry is part 2 of 4 in the series Devenez photogénique

Oubliez le « je ne suis pas photogénique », 95% des clientes de Sébastien disent la même phrase (et on l’avoue, nous aussi avant…) alors que c’est une idée fausse. Chaque personne est unique mais surtout, chaque personne est belle !

Essayez de changer d’état d’esprit le temps de la photo… Les enfants l’ont bien compris, faire des photos c’est drôle. Alors amusez-vous, jouez au mannequin, dites-vous que c’est juste un jeu ! Plus vous serez décontractée sur les photos, plus vous passerez un bon moment. Et au plus vous serez surprise par le résultat 🙂

Voici nos premiers conseils, qui sont pour nous les éléments essentiels pour réussir de chouettes photos.

  • Avant les photos : jetez vite un œil dans un miroir ou une autre matière réfléchissante pour vérifier que votre tenue ne dénote pas. Évitez de vous cacher sous une série de couches (enlevez votre pull ou écharpe au besoin), ou rajoutez une veste ou un accessoire si vous souhaitez rapidement modifier votre look.
    verifier-sa-tenue
  • Que faire de ses mains : on ne sait jamais quoi faire de ses mains ! N’hésitez pas à placer un pouce dans une poche ou une main sur les hanches, à croisez les bras ou à tenir un objet.
    2-que-faire-de-ses-mains
  • Où regarder : regardez droit dans l’objectif pour garder le contact visuel. Cela vous permettra également de camoufler votre éventuel état de fatigue 🙂
    regarder-lobjectif
  • Trouvez votre bon profil : aucun visage n’est symétrique, nous avons tous un « œil séducteur » plus ouvert et plus pétillant. C’est généralement de ce côté-là qu’on place la raie dans les cheveux, vérifiez cela également. En mettant en avant le bon côté de votre visage, votre regard sera plus lumineux et vos cheveux sembleront également plus volumineux.
    4-trouver-son-bon-profil

Merci à Lisa d’avoir accepté de faire ces photos avec nous! N’hésitez pas à nous laisser vos questions ou remarques en commentaire. Et à la semaine prochaine pour la suite de nos astuces!

Sources et crédits: ©Tibeau Sebastien creative-light, femmezine.com

Comment être photogénique

By | Beauté, Photo | No Comments
This entry is part 1 of 4 in the series Devenez photogénique

Après plusieurs mois de « congé » de maternité, me voilà de retour avec de nouveaux articles en lien avec la gestion de notre image devant l’objectif. Vous souvenez-vous de mon dernier article? J’avais joué à l’apprenti mannequin 🙂 Comme les fêtes de fin d’année approchent, et que les fêtes sont souvent synonymes de photos, je vous propose avec le photographe Sébastien Tibeau une série de trucs & astuces pour mieux vous mettre en valeur sur les photos!

On entend souvent dire que l’image qu’on a de soi est intiment liée à la confiance en soi. En effet, qu’y a-t-il de plus démotivant que de se regarder dans le miroir et de se dire « Pfffff… ».

Avant, ça m’arrivait souvent, et j’ai pu observer que ces jours-là étaient des jours où je n’avais pas pris de temps pour moi le matin : je n’avais pas réfléchi à ma tenue, je ne m’étais pas maquillée, et m’étais à peine brossé les cheveux. Tous ces matins où j’ai préféré dormir 15 minutes de plus, je le regrettais en croisant un miroir pendant la journée.

Et parmi les possibilités qu’on a pour travailler son image et la confiance en soi, il y a effectivement le conseil en image et le relooking… Mais il y a aussi la photo. S’offrir une séance de belles photos chez un pro, rien de tel pour booster son moral !

Leur spécialité : réaliser des clichés vous mettant en valeur ! Là où le bât blesse généralement, c’est au niveau du budget. On est prêt à faire cet investissement pour une occasion spéciale (mariage, naissance,…), mais immortaliser notre beauté quotidienne, sans raison particulière, c’est beaucoup moins courant.

Or apprivoiser son image est un travail régulier ! Savoir apprécier son image, ça s’apprend au quotidien. Y compris quand vous faites un barbecue sur votre terrasse et que votre conjoint sort son appareil photo. Moi, quand mon mari fait ça, je lui réponds encore régulièrement « non pas aujourd’hui, je ne me sens pas très belle là » et je détourne le regard. Si vous saviez le nombre de fois que je l’ai fait… je n’ai jamais beaucoup aimé qu’on me prenne en photo et souvent je ne vois que ce que je n’aime pas chez moi… mais j’y travaille 🙂 Vous aussi vous avez cette réaction?

C’est la raison pour laquelle, avec Sébastien, photographe professionnel habitué à mettre en lumière les beautés personnelles, on souhaite vous dévoiler une série de trucs & astuces pour vous aider à avoir de belles photos de vous, pour vous aider à apprivoiser votre image devant l’objectif, sans pour autant devoir s’offrir une séance professionnelle !

Rendez-vous donc demain pour nos premiers conseils. Parce que tout le monde est photogénique, peu importe qu’on corresponde ou non aux standards physiques de la société. Parce que chaque beauté est unique et que vous pouvez obtenir vous-mêmes de très belles photos de vous !

Sources et crédits: beautefutee.files.wordpress.com