Le poids des apparences en entreprise

La discrimination par l’apparence est interdite, et pourtant… Il vous est surement déjà arrivé de vous demander pourquoi vous n’avez pas obtenu un poste, alors que vous en avez les compétences. De même, nous connaissons tous une personne qui a un poste important et qui n’a pas toutes les compétences. Étant donné qu’on peut supposer qu’un recruteur n’a pas envie de perdre son temps, s’il vous a fixé un rendez-vous, c’est que vous avez vos chances. Alors… qu’est-ce qui fait la différence?

Vous… ou pour être plus exacte: la perception que l’on aura de vous. Et ça passe par l’image autant que par le comportement. Alors, ne me faîtes pas dire ce que je n’ai pas dit : les compétences sont importantes. Mais il est aujourd’hui reconnu que cela ne suffit plus.

Quand on engage quelqu’un, c’est qu’il a déjà le look de l’emploi ! Le recruteur va donc vous observer et faire attention aux moindres détails dans votre comportement et à l’image que vous dégagez.

Là où ça devient plus difficile, c’est sur le long terme…

Nous avons tous nos bons jours et nos moins bons jours. Entre le manque de sommeil récurrent, les enfants qui demandent notre attention dès leur réveil, le petit déjeuner à préparer pour tout le monde… La majorité d’entre nous n’a que 10 minutes pour s’habiller le matin, et il est difficile d’être inspiré en aussi peu de temps pour trouver la tenue idéale qui tient compte de toutes les contraintes de la journée… souvent, on finit par choisir la facilité: costume – cravate pour les hommes, et une tenue « passe-muraille » pour les femmes (ou alors du noir de la tête aux pieds). Parce qu’on se dit qu’on a déjà fait ses preuves et que ce n’est pas notre tenue qui fera la différence.

Néanmoins, le poste que vous avez aujourd’hui n’est probablement pas celui que vous rêvez d’avoir encore dans 2 ans, 10 ans, 25 ans… Postuler en interne a bien sûr pas mal d’avantages, vous connaissez la maison et vos collaborateurs vous connaissent et connaissent vos compétences. Mais le département des Ressources Humaines a également sa propre perception de vous. Et c’est généralement compliqué de les faire changer d’avis à votre sujet, surtout si vous n’avez pas dès le début soigné votre image.

Alors, comment faire?

En soignant votre apparence professionnelle tous les jours et en faisant particulièrement attention aux détails. Les plus motivés pourront même se lancer dans le personal branding. Il est important que vous connaissiez l’image que vous dégagez, que vous la maitrisiez, et que vous la divulguiez correctement… un peu comme le marketing met un produit en avant ! Cela se fait en trouvant le bon compromis entre les codes professionnels dans lequel vous évoluez et votre personnalité.

Connaissez-vous le secret des grands managers?

Ils ont une image de marque puissante, claire et connue de tous. Charles Branson, Lindsay Owen-Jones, Ingvar Kamprad, Jack Welch, Warren Buffet, Michael O’Leary, Michael Bloomberg, Steve Jobs, Zidane, Pinault, Zuckerberg,… ils ont développé une image de marque qui les distinguent des autres. Et cela vous est aussi accessible qu’à eux !

L’idée n’est pas de vous coller un costume ou un tailleur au hasard, mais de travailler votre authenticité et de vous aider ensuite à communiquer correctement auprès des bons interlocuteurs, entre autres au travers de votre apparence.

Alors si vous souhaitez :

  • vous distinguer professionnellement,
  • accélérer votre évolution professionnelle,
  • développer votre crédibilité professionnelle,
  • améliorer votre réputation professionnelle,

pensez à maîtriser et à valoriser votre image, cela favorisera grandement votre succès professionnel !